Sauter la navigation.
Logo APC

Astrophysique à Haute Energie - Présentation

 

Dans cette thématique les chercheurs du laboratoire APC sont plus particulièrement intéressés par la dynamique de la matière et les phénomènes de rayonnement autour des trous noirs, stellaires et hyper massifs, par les processus d'accélération de particules et leur limite, autour des objets compacts comme dans les restes de supernovae, par l'élucidation de l'origine et du mécanisme des sursauts gamma, par la caractérisation à très haute énergie du rayonnement cosmique chargé, la détermination de son origine, et de ses sites d'accélération.

Pour s'attaquer à ces problèmes, les chercheurs du groupe thématique Astrophysique de Haute Energie sont au cœur du développement et de l'exploitation des instruments destinés à détecter le rayonnement haute énergie caractéristique des phénomènes mis en jeu. Rayonnement électromagnétique gamma, avec des accès privilégiés à l'observatoire spatial INTEGRAL et au télescope au sol HESS dont la sensibilité permet maintenant d'étudier de nombreuses sources. Rayonnement cosmique chargé, avec l'observatoire Pierre AUGER qui s'attaque à la détermination du spectre de particules aux énergies les plus ultimes. Neutrinos, avec ANTARES, première étape dans l'ouverture d'une nouvelle fenêtre astronomique, directement liée à celle des sites d'accélération de protons. Par ailleurs l'équipe est aussi impliquée dans la réalisation du spectrographe UV-IR X-Shooter pour caractériser l'émission rémanente des sursauts gamma et ainsi déterminer leur origine. Au delà de ces expériences en fonctionnement ou en réalisation, les chercheurs participent aussi aux évolutions de ces télescopes, comme pour HESS-2, et au développement de nouveaux projets, tels Simbol-X, Auger-Nord, EUSO, ou le km3?

Le groupe d'Astrophysique des Hautes Energies développe enfin des relations fortes avec les autres groupes, comme le groupe de Cosmologie via en particulier l'étude des sursauts gamma, et le groupe théorique pour l'interprétation scientifique des données et la modélisation des phénomènes en jeu dans les sources extrêmes.